Un portant "Siegel" sauvé du trottoir...
bien portant... mais tout écaillé d'un reste de peinture qui fut peut-être blanche, autrefois!
Ponçage... et une fois mis à nu, que faire? stopper la rouille, d'accord, mais la cacher?!
surtout pas!!!




Un tour chez Merlin l'Enchanteur pour y trouver un vernis antirouille...
un peu de poudre de perlimpinpin venue tout droit du sud et hop! plus qu'une couche ou deux, et ce vénérable portant sera prêt à accueillir les robes de Fées de l'Atelier...   
Retour à l'accueil